Krach, bruits, informations… / Crashes, noise, information

8/03/2017. Cécile Malaspina, SPHERE (Sciences, Philosophie, Histoire), UMR 7219 – CNRS – Université Paris-Diderot – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. FMSH Salle 2.

Entre bruit et information: vers l’éthique d’une docte ignorance pour le 21e siècle

Nous héritons de Claude Shannon une bien curieuse idée de l’information : celle de « l’entropie de l’information ». Selon cette idée la quantité d’information serait définie par la « liberté du choix », liberté probabiliste, sous-entendue dans l’imprévisibilité d’un message fort d’entropie. Continuer la lecture de Krach, bruits, informations… / Crashes, noise, information

Produire des inégalités : l’apport des simulations numériques

7/12/2016. Gianluca Manzo, GEMASS-CNRS et Université Paris Sorbonne (cliquer sur les liens). FMSH Salle 1.

Distributions sociales asymétriques : modèles et méthodes [English below]

L’homophilie des interactions sociales (« ceux qui se rassemblent s’assemblent ») et l’avantage cumulatif (« il pleut toujours où c’est mouillé ») constituent deux mécanismes puissants générateurs d’inégalités sociales. Pour étudier les effets macroscopiques de la conjonction de l’homophilie et de l’avantage cumulatif, le chercheur peut s’appuyer aujourd’hui sur la simulation informatiqumanzo2e à base d’agents artificiels, une méthode flexible pour modéliser tout à la fois le temps, l’hétérogénéité des acteurs et leurs interactions. L’exposé présente l’utilisation de cette méthode pour étudier deux modèles théoriques capables d’engendrer des distributions fortement asymétriques dans le domaine de la mobilité éducative intergénérationnelle et des inégalités de réputation.

Continuer la lecture de Produire des inégalités : l’apport des simulations numériques

Écrire la finance / Writing Finance

9/11/2016 17h-19h : Elie Ayache (président fondateur de ITO 33) auteur de The Blank Swan: The End of Probability (Wiley, 2010, site de l’éditeur) et The Medium of Contingency: An Inverse View of the Market (Palgrave MacMillian, 2015, site de l’éditeur) et Fabian Muniesa muniesablank-swan(Centre de sociologie de l’innovation, Ecole des Mines), et auteur de The Provoked Economy. Economic Reality and the Performative Turn (Routledge, 2014, site de l’éditeur) traiteront du thème Ce qu’écrire la finance veut dire : simulacre, prix et agencement capitalistique.

Présentation de la séance

Continuer la lecture de Écrire la finance / Writing Finance

L’innovation financière et ses risques systémiques / Systemic risk and Financial innovation

21 septembre 2016, 17h-19h, salle 1 : Marc Chesney (Université de Zurich) interviendra sur le thème « La finance casino : l’innovation financière et ses risques systémiques« . Marc Chesney (page personnelle : ici) est professeur de finance quantitative et dirige le Department of Banking and Finance de l’université de Zurich.

Il est l’auteur de l’ouvrage De la grande Guerre à la crise permanente. La montée en puissance de l’aristocratie financière et l’échec de la démocratie (Presses polytechniques et universitaires romandes, 2016). Voir une interview au journal Le Temps à ce sujet.

Continuer la lecture de L’innovation financière et ses risques systémiques / Systemic risk and Financial innovation

Régulation financière et concepts cybernétiques / Financial regulation and cybernetics

22 juin 2016, 17h-19h : Hubert Rodarie (directeur général délégué du Groupe SMA) et Thomas Boccon-Gibod (professeur agrégé de philosophie, membre de l’équipe Sophiapol, EA 3932,
qui a codirigé avec Caterina Gabrielli l’ouvrage collectif :
Normes, institutions et régulation publique, Hermann, 2014
(information sur le site de l’éditeur) aborderont le thème de l’usage des concepts cybernétiques dans les analyses de la régulation.

Continuer la lecture de Régulation financière et concepts cybernétiques / Financial regulation and cybernetics

Tous ricardiens ? / All Ricardian ?

Dans Le Figaro du 19/04/2016, Christine Lagarde considère que « Les cicatrices de la crise de 2008-2009 n’ont pas été toujours bien traitées » (interview cliquer ici). Ainsi, comme causes du manque de croissance de l’économie mondiale sont invoquées : 1) les créances douteuses des banques (depuis 8 ans); 2) le manque de réformes structurelles des États et des législations sociales; 3) la politique budgétaire. Mon avis est que ces causes n’expliquent pas tout. Il faut rechercher d’autres causes à ce quasi-arrêt de la croissance. Lesquelles ?

Continuer la lecture de Tous ricardiens ? / All Ricardian ?

Monnaie de singe / Monopoly money

Tout le monde s’émeut de l’impact des taux d’intérêt nuls sur l’économie réelle et du risque que la zone euro ne tombe en déflation à l’image du Japon,  comme le souligne récemment le directeur des études économiques de BNP Paribas, William De Vijlder (dans Le Figaro du 12/04/2016). Par ailleurs, les taux nuls posent des problèmes aux activités professionnelles qui nécessitent l’obtention de rendements positifs (comme les banques ou l’assurance-vie). Ainsi François Perol parle d’un environnement « incroyablement difficile » (La Tribune, 10/04/2016). Devant ces inquiétudes, j’aimerais rappeler aujourd’hui les analyses que je proposais dans mon ouvrage Dettes et monnaie de singe. Un système économique à rénover (Salvator, 2011) qui restent pleinement d’actualité.

Continuer la lecture de Monnaie de singe / Monopoly money