La financiarisation de l’assurance / The financialization of the insurance industry

Cycle de séminaires

Ce cycle de quatre séminaires en commun avec le séminaire d’Eve Chiapello « Étudier le capitalisme au travers des dispositifs politiques et des outils de gestion » est destiné à appréhender les transformations du métier de l’assurance au travers des transformations des outils de gestion des risques utilisés par les entreprises et éventuellement prescrits par la réglementation (notamment par la directive européenne Solvabilité 2) ou les « bonnes pratiques ».

Les dernières années ont vu se développer des pratiques de modélisation associées à des techniques de décisions automatisées. Quels sont les a priori et les théories qui fondent ces modèles ? Quels risques ceux-ci font-ils courir ? Comment transforment-ils le métier de l’assurance ? Dans quelle mesure participent-ils du processus de financiarisation de l’économie ?

Programme des séances

  • Mardi 11 février de 10 h à 13 h :

Séminaire d’Eve Chiapello (Étudier le capitalisme au travers des dispositifs politiques et des outils de gestion) : cliquer ici.

« Le métier historique de l’assurance et les débuts de la mathématisation »

Eve Chiapello et Christian Walter

  • Mercredi 12 février de 17 h à 19 h :

Séminaire de la Chaire Éthique et Finance : cliquer ici.

« La mathématisation croissante de l’assurance et ses conséquences : le risque de la robotisation de la gestion des risques»

Hubert Rodarie, Directeur général délégué du groupe SMABTP

  • Mercredi 12 mars de 17 h à 19 h :

Séminaire de la Chaire Éthique et Finance : cliquer ici.

« La conquête de la gestion des risques par une machine : le logiciel Barrie-Hibbert »

Olivier Le Courtois, professeur de finance à l’École de Management de Lyon et Christian Walter

  • Jeudi 13 mars de 17 h à 19 h de 17h à 19h :

Table ronde chez OptimindWinter, Auditorium – 46 rue La Boétie – 75008 Paris : cliquer ici.

« Évolution du rôle de l’actuaire et gestion du risque de réputation induit »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *