L’assurance d’une société plus humaine ? / Mutual insurers: achieving human values?

Séance du séminaire du mercredi 16 avril 2014 (17h-19h) :

Le mutualisme : l’assurance d’une société plus humaine ?

Marcel Kahn, directeur général du groupe Mutuelle d’assurances du Corps de santé français (MACSF) et président de la Réunion des organismes d’assurance mutuelle (ROAM).

Couverture Kahn

Une vidéo de présentation de l’ouvrage : cliquer ici.

L’objectif de l’ouvrage

Il est connu (en particulier depuis la crise) que chacun attend des institutions et des entreprises davantage de proximité, d’implication et de solidarité. Les attentes exprimées sont généralement les mêmes : être entendu, comprendre ce qui est proposé, et pouvoir se faire entendre dans les organisations. Le modèle mutualiste se présente comme une réponse à ces attentes, trouvant sa légitimité dans une longue expérience qui a permis d’éprouver son efficacité. C’est cette réponse que développe dans son ouvrage Marcel Kahn en arguant du fait que, bien que restant encore mal connu, voire méconnu, le mutualisme se présente comme un modèle alliant efficacité économique et solidarité. En cela, nous dit Marcel Kahn, le mutualisme est un modèle porteur d’avenir.

Les traits caractéristiques que le modèle mutualiste met en avant sont : du point de vue économique, une absence de lucrativité, la préférence pour des placements de long-terme, la stabilité, couplée à une gouvernance démocratique et transparente; du point de vue commercial, un dépassement du rapport classique fournisseur-client pour créer une proximité avec les sociétaires dans le but de les accompagner au jour le jour.

Avec 39% du marché du marché de l’assurance en France et 110 000 emplois, le mutualisme constitue le premier réseau sanitaire et social de France. Marcel Kahn développe dans cet ouvrage les raisons pour lesquelles le modèle mutualiste, qui a démontré sa stabilité et sa résistance tout en maintenant dans ses fondements mêmes des valeurs de solidarité et de proximité, peut représenter une variante crédible et solide aux sociétés traditionnelles de capitaux. Parallèlement, il attire l’attention sur le fait que ce modèle, qui bénéficie de peu de reconnaissance est menacé en permanence par l’instabilité juridique dont il fait l’objet.

En résumé, l’ouvrage propose de considérer le modèle mutualiste comme une autre manière de penser l’économie, davantage en phase avec les enjeux actuels et futurs que le paradigme de la pensée économique dominante, et qui est de plus porteuse d’un véritable modèle de société.

Autour du livre

Sur la Chaîne de Nouveaux débats publics :

  • Interview vidéo de Marcel Kahn. Cliquer ICI.
  • Bande-annonce du livre. Cliquer ICI.

Sur le site de la MACSF :

  • Le communiqué d’information. Cliquer ICI.
  • Interview de Marcel Kahn. Cliquer ICI.

Autour du thème

Un article sur le mutualisme en général : Building Society – Mutuals’ role in local economic & community development.

Le site de la National Association of Mutual Insurance Companies (NAMIC).

Le site de l’Association of Financial Mutuals (AFM), the trade body that represents mutual insurers, friendly societies and other financial mutuals right across the UK.

Le blog de l’AFM : Mutuals in their communities.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.