Les origines de la représentation brownienne en finance / The origins of the Brownian representation in finance

Support du cours / course material :
Le modèle de marche au hasard en finance
chapitre 2 / chapter 2

Disponible en libre accès / free access (HALSHS)
Télécharger ici / download : / here.

Regnault

Table des matières / Table of contents

 

Chapitre 2 – Les origines du modèle de marche au hasard en finance
1. Jules Regnault et la morale
2. Louis Bachelier et les probabilités
3. Alfred Cowles et l’économétrie
Chapter 2 – The origins of the random walk model in finance
1. Jules Regnault and the search for morality
2. Louis Bachelier and the search for scientificity
3. Alfred Cowles and the search for practicality

Résumé / English summary (below)

Le modèle de marche au hasard en finance peut être considéré comme issu de la convergence de trois préoccupations distinctes :

  1. une préoccupation morale avec Jules Regnault (1834-1894)
  2. une préoccupation scientifique avec Louis Bachelier (1870-1946)
  3. une préoccupation financière avec Alfred Cowles (1891-1984).

Ces trois préoccupations relèvent de trois questions distinctes.

  1. La morale de la bourse chez Regnault,
  2. la science de la bourse chez Bachelier
  3. la pratique de la bourse chez Cowles.

Trois critères répondent à ces trois questions:

  1. un critère de démarcation éthique chez Regnault
  2. un critère de scientificité chez Bachelier
  3. un critère d’efficacité professionnelle chez Cowles.

English summary

Three main concerns pave the way for the birth of the random walk model in financial theory:

  1. an ethical issue with Jules Regnault (1834-1894),
  2. a scientific issue with Louis Bachelier (1870-1946) and
  3. a pratical issue with Alfred Cowles (1891-1984).

Three topics arise with these concerns:

  1. the morality of stock market (Regnault),
  2. the scientificity of stock market (Bachelier),
  3. the practicality of stock market (Cowles).

Three demarcation criteria follow these argumentations:

  1. an ethical criterion (Regnault),
  2. a scientificity criterion (Bachelier),
  3. an efficiency criterion (Cowles).

The random walk model in finance seems fulfil these goals:

  1. to separate the good from the bad speculation,
  2. to put the Government bonds variations inside mathematical model,
  3. to distinguish between skill and luck of professional fund managers.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *